PROTOJE - Nouveau single "BOUT NOON"


PROTOJE • NOUVEAU SINGLE « BOOT NOON »
Sortie le 23 Février 2018
Nouveau single officiel extrait de son prochain album (Printemps 2018)

Produit par WINTA JAMES et LAMONT « MONTY » SAVORY« BOUT NOON » est un nouvel avant-goût du quatrième album que PROTOJE nous prépare. L’opus tant attendu sortira au printemps 2018 avec InDiggNation Collective/Overstand Entertainment, en licence avec Mr Bongo & Easy Star Records (US) et Baco Records (France). 
Depuis 2015 et l’énorme succès de ANCIENT FUTURE qui avait offert le hit « Who Knows » Feat. CHRONIXX (61 millions de vues sur Youtube, plus de 5 millions d’écoute sur Soundlcoud, et playlisté sur la BBC en Angleterre, Radio Nova en France), PROTOJE est devenu la figure emblématique du mouvement « Reggae Revival »
Ce nouveau single « BOUT NOON » se déploie sur une mélodie lancinante posée sur un beat qui mélange la batterie agressive du Hip-Hop, une basse Funky Rub a Dub et des notes de guitares plus lunatiques inspirées du R&B. PROTOJE innove encore et s’éloigne des codes du reggae sans pour autant les abandonner complètement. « J’ai écrit ce titre dans l’avion après une longue tournée d’été, en pensant à ma femme et ma famille que j’avais hâte de retrouver. Je crois que tout le monde exprime à un moment de sa vie cette envie d’être chez soi avec les siens. » raconte PROTOJE






PROTOJE ON TOUR 2018

09.06 CARIBANA FESTIVAL Crans-Près-Céligny (Suisse)
13.07 DOUR FESTIVAL Dour (Belgique)
14.07 OVERJAM FESTIVAL Tolmin (Slovénie)
27.07 UPPSALA REGGAE FESTIVAL Uppsala (Suède)
28.07 FESTIVAL ECAUSSYSTEME Gignac (46)
12.08 NO LOGO BZH Saint-Malo (35)
20.08 ROTOTOM SUNSPLASH FESTIVAL Benicassim (Espagne)
23.08 FESTIVAL CABARET VERT Charleville Mézières (08)

Découvrez "Soul Train", le nouvel album de Dirty South Crew


Demain est à nos portes et jamais le constat fait sur notre présent n'aura été aussi glaçant, aussi dérangeant. Alors, le poing levé et la mémoire des grands combats déjà menés dans un coin de la tête, quelques esprits libres, juste armés de mots forts et de mélodies groovy, se sont levés pour hisser le drapeau de la révolte, se refusant à baisser les bras, repoussant toute idée de défaite face à ceux qui prônent de fausses valeurs, aux adeptes de gloire facile et futile, à tout ce qui nous verrait laisser la liberté devenir le fantôme d'un passé insouciant.
Big boys aux beats hip hop, guitares claquant au vent d'une bataille épique, violon trouant la nuit de la folie humaine pour nous montrer la lumière, rythmes secouant nos doutes et nos peurs, le crew est monté dans le train de l'âme et l'a lancé pour un voyage vers la liberté et le changement. De la petite histoire à la grande, de l'intime à l'universel, de ce passé que l'on oublie pas à ce futur que l'on rêve de peindre avec de jolies couleurs optimistes, les mots connectent nos synapses pour changer la matrice, repousser les vents mauvais et nous offrir quelques secondes de bonheur inespéré dans ce monde fou. Peu importe qui vous êtes, peu importe d'où vous venez, montez à votre tour dans le train et, à la vitesse du tonnerre qui gronde, laissez la locomotive Dirty South Crew vous donner envie de lever les mains pour toucher le ciel.


Dirty South Crew
Parce que l'union fait la force, parce que les mots sont les meilleurs vecteurs pour porter des idées et des valeurs, depuis 2009, Dirty South Crew s'attache à jouer un son aux mille et une facettes, une musique qui reflète bien l'esprit du groupe qui voue un véritable culte au mélange des genres, à la mixité des gens et des sons. Entre rock, hip hop, soul, voire envolées ska, Dirty South Crew navigue entre sons hérités de leurs aînés africains et mélodies modernes qui ont bercées leur jeunesse, creusant un sillon qui n'appartient qu'à lui, donnant enfin au mot fusion tout son sens.

Histoire de famille, au propre comme au figuré, l'histoire du Crew a débuté entre deux cousins amoureux de hip hop, Pierre-Alain et Fefel, qui se sont mis à écrire, en français pour l'un, en anglais pour l'autre, pour parler aux autres de ces combats qui leur tenaient tant à coeur, rejoints très vite par la grande soeur Caroline, armée de son violon et de sa douceur pour permettre à leurs idées de prendre leur envol. Jouer en live s'impose alors à leurs yeux comme une évidence, pour cela le crew s'agrandit et accueille chanteuse, guitariste, bassiste et batteur donnant plus de volume à leurs compositions.

Multipliant les scènes régionales et nationales, côtoyant des artistes tels que Keziah Jones, FFF, Selah Sue, Joey Starr ou encore les californiens de Groundation, Dirty South Crew, à grand renfort d'énergie et de vibrations électriques, renverse la table à chaque concert et fait craquer les nuques, rendant totalement impossible toute velléité de rester immobile. Hip hop en trame de fond, beaucoup de rock, un zeste de reggae, pas mal d'humour mais aussi de colère, revendications et combats, «Soul Train», le nouvel album du Dirty South Crew après «Voyage métissé» (2012) et «Wake up» (2014), repousse encore un peu plus les frontières musicales, cassant les codes et préjugés pour mieux fédérer et transmettre son message d'amour et de respect.
Retrouvez toute l'actualité du groupe sur leur site : www.dscofficiel.com

M‎ò Kalamity meets Sly & Robbie

Quatre ans après l'excellent album Freedom of Soul * qui l'a définitivement hissé au rend des artistes majeur de la scène roots hexagonal, la chanteuse M‎ò Kalamity revient dans les bacs le 26 janvier prochain avec un quatrième opus, One love vibration, concocté avec le duo rythmique jamaïcain le plus emblématique, talentueux et prolifique de la Galaxie, Sly & Robbie.

Afin de capter la vibration sur les terres du reggae, M‎ò Kalamity s’envole début 2017 pour la Jamaïque. À Kingston elle rencontre Sly Dunbar (batterie) et Robbie Shakespear (basse)avec qui elle enregistre 4 titres, accompagnés des légendaires Robbie Lyn au clavier, Dalton Browne et Mickey Chang à la guitare et Dean Fraser au saxophone.
De retour à Paris M‎ò n'a qu'une envie, y retourner. Elle repart pour Kingston seulement quelques semaines plus tard où au studio Anchor, elle rejoint le duo rythmique et achève l'enregistrement en prise directe des titres qui compose ce nouvel album.

Avec One love vibration, fait de huit titres - dont deux signés Sly & Robbie - et d’un dub, Mò poursuit consciencieusement sa carrière sur les routes du reggae. Des rythmiques souples et solides, des mélodies qui démarrent au quart de tour confèrent à son message conscient et positif une tenue de roots impeccable ! Une belle rencontre entre la chanteuse native du Cap-Vert et les Riddim Twinns qui devrait marquer les esprits avec des titres excellents comme le Kingdoms of Africa d’ouverture, Open your eyes ou Strengh of a woman.

Un petit regret cependant. Il est dommage de ne profiter que d’une unique déclinaison dub surtout on sait qui se cache dans le moteur du bolide ! Deux ou trois dub versions en sus n’auraient pas été superflues pour faire durer le plaisir.




[Nouveauté Reggae] Daddy Yod / Nuttea "Gwada Unit"

Combinaison détonante et symbolique entre deux OJ du Reggae Dancehall français....
Solidarité, diaspora antillaise Gwada Unit,
à l'heure de toutes les divisions....
le message est clair !


Daddy Yod / Admiral T
"Stoppons la violence"




L'album "An ba fèy" feat : Admiral T, Keros'n,
Daddy Mory, Nuttea, K'Reen, Medhy Custos,
Jimi Sissoko, Black Ayo, Scars, Pierpoljack arrive
le 15 mars dans les bacs et en digital.


google-site-verification: google50dbca36e5566849.html

Membres

Une erreur est survenue dans ce gadget

Rechercher dans ce blog

Blog 87BPm les News!!!!